top of page

Relecture, correction
et réécriture

Métier de relecteur correcteur 

Le métier de relecteur correcteur a pour objectif, comme son nom l’indique, de relire et de corriger vos écrits. Concrètement, cela signifie : faire une lecture approfondie de votre texte en traquant la moindre faute d'orthographe, de grammaire, de conjugaison, de syntaxe, de typographie, etc. qui pourrait s’y cacher.

À qui cela s'adresse-t-il ?

Tout le monde peut faire appel aux services d’un relecteur correcteur. Que vous soyez étudiant (correction mémoire), blogueur, écrivain (correction de manuscrit), mère ou père au foyer, artiste, journaliste, salarié, au chômage… Dès lors que vous voulez vous assurer un document sans fautes, vous pouvez demander que celui-ci soit corrigé par un relecteur correcteur.

Types de documents

Voici quelques exemples de documents que je suis apte à corriger :

  • Littérature : correction manuscrit, roman, nouvelle, récit de vie, etc.

  • Académique : correction mémoire, thèse, dissertation, devoir, etc.

  • Professionnel : CV, lettre de motivation, business plan, compte rendu, contrat, communiqué de presse, etc.

  • Personnel : lettre, e-mail, etc.

  • Arts : scénario, pièce de théâtre, chanson, poème, etc.

  • Enfants : correction de livre pour enfants, conte, cours, etc.

  • Internet : site web, blog, post, etc.

 

Cette liste n’est pas exhaustive et je reçois, presque quotidiennement, des demandes qui continuent d’enrichir cette diversité. C’est par ailleurs cela qui m’anime, n’hésitez donc pas à me soumettre vos projets quels qu’ils soient.

Correction manuscrit

faire%20relire%20son%20manuscrit_edited.

Passionnée de lecture et d’écriture depuis mon plus jeune âge, la correction de romans est mon domaine de prédilection. Qu’il s’agisse d’un livre de science-fiction (ou roman fantastique), d’un roman policier, d’amour, d’un livre d’histoire, d’un livre pour enfants… J’aime tout lire, tout corriger.

Correction mémoire

relire corriger.jpg

Fervente adepte de l’apprentissage continu, je m’enrichis des écrits académiques ; c’est pourquoi je me spécialise dans ce secteur : correction mémoire, cours, thèses, lettres de motivation pour des positions de doctorants, etc.

Correctrice professionnelle

redaction.jpg

Si vous cherchez des correcteurs en ligne, vous voulez vous assurer que votre relecteur correcteur soit légitime. En tant que relectrice correctrice freelance, je me devais donc de passer l’examen du Projet Voltaire (niveau de certification en orthographe), gage de qualité de mon travail. Mon résultat : 989/1000 (score rarissime).

relecture%20en%20ligne_edited.jpg

Comment fait-on ?

Je vous demande de m’envoyer votre document sous format Word (possibilité de travailler sur d’autres formats sur base d’un échantillon avec d’autres tarifs potentiellement applicables).

Si je privilégie ce format, c’est tout simplement parce qu’il permet d’indiquer les corrections effectuées. En effet, dans le mode « Révision » de votre document Word, vous aurez accès à toutes mes modifications, qu’il s’agisse de mise en forme, de corrections, d’éléments supprimés ou ajoutés, de reformulations.

D’autre part, ce mode me permet également de noter des commentaires qui s’affichent sous forme de bulles à droite de votre texte. Lorsque vous recevrez votre document dûment corrigé, vous aurez alors la possibilité d’accepter ou de refuser chacune de mes corrections. C’est primordial car, au-delà des corrections de base (orthographe, grammaire, etc.), vous aurez le choix d’accepter ou non mes propositions de reformulation.

En effet, je ne souhaite rien imposer. Je propose, vous disposez.

Tarifs par page

(1 page = 500 mots)

Entre 1 et 9 pages : 3,2 €/page
À partir de 10 pages : 3 €/page
À partir de 50 pages : 2,8 €/page
À partir de 100 pages : 2,6 €/page

OFFRE « Sans fautes »

Dans cette offre, je corrige l’orthographe, la grammaire, la typographie, la ponctuation et la syntaxe. Vos phrases ne comportent désormais plus de fautes en ce sens. Toutefois, je ne remplace pas les répétitions ni les barbarismes et ne vous propose pas de reformulations. Je veille à ce que les phrases soient correctes, mais pas forcément sensées. Je travaille donc sur la forme plutôt que le fond.

Cette offre s’adresse particulièrement à ceux qui ont déjà de bonnes notions en écriture (tant pour la méthodologie que pour le style ; cela vaut particulièrement pour la correction de manuscrit) ainsi qu’un vocabulaire riche et varié, et qui souhaitent s’assurer un texte sans fautes.

Tarifs par page

(1 page = 500 mots)

Entre 1 et 9 pages : 5 €/page

À partir de 10 pages : 4,8 €/page

À partir de 50 pages : 4,5 €/page

À partir de 100 pages : 4 €/page

Offre « Sans fautes

ET SANS ERREURS »

Si la faute vient d’un manquement à une règle (orthographique ou grammaticale, par exemple), l’erreur est inconsidérée, c’est une méprise, un défaut de jugement ou d’appréciation.

Dans cette offre, je vous propose donc toujours de corriger l’orthographe, la grammaire, la typographie, la ponctuation et la syntaxe de votre document, ce à quoi je rajoute la reformulation de certains mots ou certaines phrases en fonction de plusieurs critères : 

  • Longueur de la phrase : par exemple, celle ci-dessus est un peu « limite ». Il ne faudrait pas qu’elle soit plus longue, sans quoi je devrais la reformuler pour en faire deux phrases distinctes.

  • Répétitions, pléonasmes, barbarismes : je vous propose des synonymes ou des reformulations.

  • Sens de la phrase : il se peut que votre phrase soit correcte et pourtant insensée (c’est-à-dire que sa structure est correcte, mais qu’elle ne fait pas pour autant sens). Je réécris alors la phrase de sorte qu’elle soit sensée dans le contexte donné.

  • Style : je veille à respecter le style et la cohérence de vos écrits. Par exemple, si lors d’un dialogue entre vos personnages, vous avez écrit « J’m’en vais » au lieu de « Je m’en vais », je ne corrigerai l’ellipse que si elle ne fait pas sens (si votre personnage était reconnu pour son langage sans failles, par exemple).

  • Figures de style : je reformule également certaines figures de style qui pourraient « alourdir » votre texte (sauf si c’est voulu, évidemment). Il en va ainsi de l’allitération (ainsi, si), de l’oxymore (pour commencer, terminez-moi ça) ou encore du pléonasme (donc, par conséquent)..

bottom of page